Contenu

Vallée de Garonne

JPEG - 1 Mo
La vallée de Garonne forme une vaste plaine, large de 5 à 8 km, bordée de coteaux asymétriques. Meilhan-sur-Garonne

Un fond de vallée ample avec des terrasses formant une plaine cultivée, où circule la puissante Garonne, bordée de coteaux dissymétriques cadrant ce couloir de communication très habité.

La Vallée de la Garonne ouvre un vaste couloir de 5 à 8 kilomètres de large traversant d’est en ouest le département. Les coteaux cadrent une vaste « plaine » fortement valorisée par la polyculture, incluant les peupleraies, où une trame arborée se maintient par endroits. Garonne, fleuve emblématique, y déploie de larges méandres, accompagnés de digues, de ponts, d’anciens ports et du canal. La partie agenaise en amont est plus rectiligne et étroite avec des coteaux en covisibilité. La partie marmandaise à l’aval est plus évasée avec de larges terrasses dont l’un des rebords au sud joue le rôle de coteau. De multiples agglomérations ou villages, sont implantés sur trois situations types : en belvédère sur les coteaux, en rebord de terrasse ou en bord de Garonne. Un habitat, rural ancien ou résidentiel, disséminé s’étend à travers la vallée. De nombreuses voies de communication empruntent la vallée tirant parti de l’absence de relief de la « plaine », reliant ainsi les pôles urbains.

JPEG - 1.4 Mo
Vallée de Garonne bloc-diagramme paysage

L’évolution de ce territoire s’illustre, plus qu’ailleurs, par une augmentation de la taille des parcelles, un développement des cultures sous abris (serre, tunnel, filet), le développement de la populiculture en bord de fleuve et un étalement de l’urbanisation, notamment sur les terrasses, les coteaux et le long des routes.


Pour en savoir plus :