Contenu

Pays de Serres

JPEG - 1022.8 ko
Pays de Serres. La vallée de la Masse entaille le plateau tabulaire des Serres. Clermont-Dessous

Un vaste plateau calcaire ondulé, entaillé de vallons profonds, ourlés de boisements, offrant des crêtes ouvertes, lieu d’implantation des villages et de fermes isolées

Le Pays de Serres s’étend entre les vallées de la Garonne et du Lot qui l’isolent. Vers l’est s’amorce une transition vers le Causse calcaire et sa végétation plus ténue. Le plateau, étendu dans la partie centrale, se poursuit en lanières étroites qui forment des crêtes ouvertes successives entre les vallons étroits et profonds rejoignant le Lot et la Garonne. Certaines vallées ont plus d’ampleur et de ce fait s’individualisent clairement. Les bois ourlent les rebords des crêtes et forment les horizons. Sur ces sols très variés, alternent grandes cultures, prairies, vergers et bois. Tout concourt à donner à ce territoire une tonalité tranchée et contrastée, mêlant intimité et ouverture. Les villages, les hameaux ou les fermes disséminés, se sont majoritairement implantés sur les crêtes ou en rupture de pente. Certains occupent de véritables promontoires ou des buttes.

JPEG - 1.4 Mo
Pays de Serres bloc-diagramme paysager

Les traits marquant des changements du paysage sont l’agrandissement des parcelles cultivées, pour partie au détriment des prairies et des haies, le boisement des pentes moins faciles à valoriser. Dans les aires d’influence d’Agen et de Villeneuve, certains villages se sont étalés et un habitat résidentiel s’est disséminé.


Pour en savoir plus :