Contenu

Terres Gasconnes

JPEG - 577.4 ko
Les Terres Gasconnes présentent de larges panoramas sur l’ondulation des collines. Francescas

Une vaste étendue ondulée de douces collines mollassiques, où les cultures dominent, traversées par plusieurs vallées parallèles fédérant les bourgs et villages

Au sud de la vallée de la Garonne, les Terres Gasconnes forment des collines mollassiques au relief ample et doux. De nombreuses vallées et vallons sculptent des reliefs sans brutalité et animent le paysage. Les crêtes bien affirmées et la végétation arborée parcimonieuse, ouvrent des panoramas lointains aux horizons étirés. La mosaïque des grandes cultures laisse par endroit une polyculture s’installer. Plusieurs vallées parallèles, affluentes de la Garonne, forment des couloirs bien lisibles. Elles fédèrent l’urbanisation. Celle-ci alterne entre situation en belvédère, dans les fonds ou aux confluences. Un semis de fermes s’éparpille à travers ce territoire. La vallée la Baïse offre une succession de bourgs patrimoniaux à proximité du cours d’eau. La vallée du Gers forme un ample couloir régulier dans lequel les bourgs se sont situés à chaque extrémité. Au nord les coteaux de Garonne se distinguent par un relief plus accentué ou cultures, prairies, vignes et bois s’entremêlent, lieu d’implantation de nombreux villages.

JPEG - 1.3 Mo
Terres Gasconnes bloc-diagramme paysager

Les principaux changements du paysage sont l’agrandissement considérable des parcelles agricoles, avec la disparition d’une partie des haies et des arbres et la mise en culture des prairies des fonds de vallées. Les coteaux les plus pentus se boisent. Les villages se sont étendus par lotissements. Un habitat diffus s’est aussi installé à travers la campagne.


Pour en savoir plus :