JPEG - 865.1 ko

En 1812, les centres villes conservent un tissu médiéval avec des rues courbes et un bâti serré. Les zones de dégagement devant les anciens remparts deviennent des promenades plantées.

Marmande et Agen, cadastre napoléonien (1812), Archives départementales de Lot-et-Garonne

 

 


Affichage plein cadre / pleine définition