JPEG - 484.3 ko

Montagnac-sur-Auvignon, évolution du bâti entre 1947 et 2012

L’évolution de la silhouette de Montagnac bien que modérée, est considérable. Le village a ainsi plus que doublé sa superficie en privilégiant des maisons individuelles non mitoyennes. L’extension est en rupture avec le bâti ancien aux maisons mitoyennes groupées. Dans un territoire ou l’habitat isolé était traditionnel, la maitrise urbaine s’est avérée difficile. Le mitage bâti est donc important. Source photographies IGN

 

 


Affichage plein cadre / pleine définition