JPEG - 1.3 Mo

En entrant dans le Lot-et-Garonne, la rivière retrouve une vallée plus linéaire et un cours globalement moins sinueux qu’en amont. La vallée du Lot forme alors une vaste « plaine » qui s’élargit en suivant le cours de la rivière. Le Lot serpente au sein de ce vaste fond de vallée, formant de petits méandres qui s’approchent fréquemment du versant nord et ont ainsi dégagé de petites « falaises » calcaires, comme ici à Fumel


Affichage plein cadre / pleine définition