JPEG - 481.6 ko

Les molasses des collines de Gascogne : la vallée de la Gélise à Hordosse, près de Nérac. A l’horizon, les Pyrénées

A droite, l’avancée maximale du manteau de sable des landes (gris) arrivant de l’océan où l’on distingue les « virgules » de dunes fossiles (jaune) couvertes par les pins.
Les vallées mettent à nu l’empilement de molasses du piémont pyrénéen. En fond de vallon, l’affleurement de molasses de l’Agenais au-dessus du calcaire de Nérac (roses) trace un cordon de prés et de bois. Les molasses des versants oscillent entre des marches pentues et boisées marquant un banc calcaire (en jaune) et des versants d’argiles acides (saumon au 1er plan, en rupture de pente) cultivés et ponctués de lacs collinaires.
Elles sont coiffées une plaque de calcaire gris de l’Agenais, formé au fond des marais au Miocène (replats beige, orange clair à l’arrière-plan). Au milieu de ce socle de plateau céréalier typique de la Gascogne, quelques lentilles de graviers ferrugineux (vert) rapportés des Pyrénées par une rivière ont échappé au décapage par l’érosion récente. Source : Brgm / visualiseur Google earth.

 

 


Affichage plein cadre / pleine définition