Contenu

Lieu particulier : Beauville, un belvédère sur la vallée

JPEG - 598.7 ko

Une silhouette bâtie dominant la vallée

JPEG - 391 ko
La silhouette de Beauville domine la vallée de la Petite Séoune

Le bourg de Beauville est implanté sur un lobe du plateau principal, formant un éperon naturel orienté nord/sud. La silhouette du bourg de Beauville est visible de très loin aussi bien dans la vallée que depuis des plateaux éloignés. La silhouette se reconnaît grâce à deux éléments élevés, le clocher de l’église Saint-Jacques et le château implanté à la proue du relief en éperon, à l’extrémité ouest du bourg. Le front bâti du bourg de Beauville épouse la forme du relief et la surligne par un rempart et des constructions hautes qui dominent le vallon de la Garenne.

JPEG - 305.7 ko
Beauville, un belvédère sur la vallée de la Petite Séoune

Un belvédère sur la vallée

JPEG - 588.4 ko
De nombeuses vues panoramiques s’ouvrent depuis les bords de l’éperon de Beauville

Depuis la proue, de magnifiques vues panoramiques s’ouvrent sur le vallon de la Garenne et la vallée de la Petite Séoune. Deux belvédères ont été aménagés le long du rempart pour profiter de ces panoramas, tous deux donnant sur le vallon de la Garenne. Un troisième belvédère, ouvre des vues vers le nord et l’est, vers les vallées de la Petite Séoune et de la Séoune, ainsi que sur la colline de Marcoux.

Des espaces publics de qualité

JPEG - 544.2 ko
La place de la Mairie au coeur du village ancien

Le bâti ancien est dense, il est structuré autour de la place de la mairie qui forme un espace public de forme irrégulière, rejoignant la mairie et l’église. Plusieurs façades sont soutenues par des arcades.
La Place du Carré forme un vaste espace public ombragé de tilleuls. Cette place à dominante végétale contraste avec l’environnement très minéral du bourg ancien. Elle forme une articulation de qualité entre le centre ancien et les extensions plus récentes.

JPEG - 810.3 ko
La place du Carré, un vaste lieu ombragé à l’articulation entre village ancien et nouvelles extensions

Même si le plan du village, organisé autour d’une place à arcades a suggéré que Beauville pouvait être une bastide « oubliée », son existence était bien antérieure à la période de création des bastides à la fin du XIIe siècle. C’était typiquement un bourg seigneurial contre son château. Seule la partie centrale du village actuel a un plan proche de celui d’une bastide, alors que les maisons les plus proches du château ont disparu. Il est probable que le seigneur ait loti et mis à disposition le terrain aux habitants, avec la même disposition et des droits similaires à ceux d’une véritable bastide, tout simplement pour ne pas voir sa population partir vers les nombreuses bastides nouvellement créées dans les environs.

(Sources : Wikipédia et Atlas départemental des sites de Lot-et-Garonne, 2010 - DREAL Aquitaine)

JPEG - 1.2 Mo
Beauville, un belvédère sur la vallée de la Petite Séoune. Au premier plan, la place du Carré avec son mail d’arbres.