Contenu

Penne-d’Agenais et St-Sylvestre-sur-Lot, vue depuis Peyragude

Présentation

St-Sylvestre-sur-Lot et Port-de-Penne se font face de part et d’autre du pont. Si la vocation portuaire a conduit Port-de-Penne à s’implanter près de la rivière, St-Sylvestre était à l’origine très en retrait du Lot.

Photos

JPEG - 292.6 ko
Penne-d’Agenais et St-Sylvestre-sur-Lot, vue depuis Peyragude, carte postale début XXe (source Archives départementales de Lot-et-Garonne)
Port-de-Penne est implanté au bord du Lot, tandis que Saint-Sylvestre-sur-Lot apparait nettement en retrait, étirant ses maisons le long de l’actuelle RD911. Seule une avancée vers le pont présente quelques maisons à proximité de la rivière. Une écluse permet le passage du barrage lié au moulin. En premier-plan le versant est mis en valeur par de nombreuses petites parcelles cultivées avec vergers, cultures et prés. En arrière-plan la vallée est minutieusement mise en valeur avec des cances, petites parcelles en lanière où sont juxtaposées cultures, vignes et vergers.
JPEG - 480 ko
Penne-d’Agenais et St-Sylvestre-sur-Lot, vue depuis Peyragude, carte postale vers 1960-1970 (source Archives départementales de Lot-et-Garonne)
Le nouveau pont en béton, achevé en 1943, a pris la place de l’ancien pont à haubans, présentant une silhouette plus massive. Le parcellaire agricole a commencé à se restructurer avec une spécialisation des parcelles dédiée soit aux vergers, soit aux cultures soit aux prairies.

JPEG - 1.9 Mo
Penne-d’Agenais et St-Sylvestre-sur-Lot, vue depuis le plateau St-Michel, février 2014
Le bourg de St-Sylvestre a connu une très forte croissance, l’urbanisation s’est répandue dans une bonne partie de la vallée, s’étirant le long des routes et enclavant de nombreuses terres agricoles. La limite entre le bourg et sa campagne n’est plus lisible.
Les barrages sur le Lot ont fait remonter le niveau de la rivière de plusieurs mètres, noyant le barrage et l’écluse. Le caisson du pont semble maintenant être posé sur l’eau, le bas des piles étant englouti, ce qui renforce son aspect massif.
En premier-plan le coteau s’est complètement enfriché, refermant les vues sur Port-de-Penne. Le panorama depuis Peyragude n’existe plus.

Motivations et enjeux

- Qualité de la façade urbaine en bord du Lot
- Evolution de l’urbanisation dans la vallée du Lot.
- Evolution des parcelles agricoles enclavées autour du village.
- Evolution agricole dans la vallée.
- Evolution de la végétation et du point de vue.

Divers

Vue prise vers le nord-ouest
Latitude : 44,39066389
Longitude : 0,82093889

Mots clés

Liens vers d'autres points de vue de l'observatoire photographique du paysage


Repérage

Le point indique l'emplacement de la prise de vue