Contenu

Paysage, relief et vues, les enjeux exprimés par les habitants

En quelques mots

Dans les 4 ateliers, le point haut a été incontournable : un coteau dominant la grande vallée, le sommet d’un pech ou d’une butte, offrent un belvédère où chacun commence par chercher des repères pour s’orienter, avant d’observer le paysage, de l’interpréter avec ses propres clefs.
Les principaux repères recherchés étaient la silhouette du bourg perché, la route principale, le château... La rivière était en revanche peu repérable, souvent masquée par les arbres de la vallée.

Dans ces paysages de collines, le parcours d’un tronçon de route en crête a occasionné de nombreux arrêts à pied ou en voiture. L’emplacement pour s’arrêter restait souvent précaire, comme une entrée de champ. Ces arrêts se faisaient alors souvent face au panorama découvert à l’amorce d’une descente, ou le long d’un champ ou d’un pré remontant jusqu’à la route, dégageant une vue au loin.
Certains bourgs implantés en hauteur (Monbahus, Penne-d’Agenais) offrent quelques beaux aperçus sur les paysages alentours depuis un belvédère.
Lorsque les groupes ont pris parti d’aller en bas, voir de près l’eau ou les champs, ils ont relevé l’importance d’apercevoir de temps en temps entre deux arbres le repère d’un coteau, d’un bourg perché.

Plusieurs enjeux apparaissent


- Pérenniser, encourager l’entretien des cônes de vue depuis les hauteurs.
- Signaler les beaux points de vue, même non emblématiques.
- Rouvrir le versant enfriché.

JPEG - 573.9 ko
’’On devrait remercier les parapentistes d’entretenir leur zone d’envol. Car on dirait bien que c’est eux qui entretiennent l’ouverture de cette grande fenêtre sur la vallée du Lot. ’’ Aiguillon
JPEG - 842.7 ko
’’Chaque commune a choisi un point de vue et on a installé un cadre pour le mettre en valeur.’’ St-Pierre-de-Buzet
JPEG - 1.1 Mo
’’Sur les versants enfrichés, on pourrait rouvrir les vues en restaurant un parcours pastoral et y accueillir de la transhumance.’’ Penne-d’Agenais
JPEG - 1.4 Mo
’’On arrive à un banc mais c’est un vrai gag : zéro vue. On se retrouve assis le nez sur un buisson d’épine. ’’ Penne-d’Agenais
JPEG - 957 ko
’’Ce qu’ils ont fait pour la Vierge sur la butte c’est très bien, juste ce qu’il faut. On peut voir plusieurs villages, j’aime bien.’’ Monbahus

Ce qui a été dit

JPEG - 19 ko

Les points forts exprimés

JPEG - 559.2 ko
Le pech, repère et belvédère
’’Le plateau St Michel vaut bien le Pech de Berre : la vue porte ici aussi très loin.’’ Penne-d’Agenais
Le pech, repère et belvédère
JPEG - 17.7 ko
’’Le Pech de Berre c’est le point identitaire incontournable. Ce qui est bien c’est qu’on s’élève.’’ St-Pierre-de-Buzet
’’C’est vraiment très différent vu d’ici. Ça fait dix ans que je n’étais pas montée au Pech de Berre, c’est fou cette lecture du paysage que ça permet : on comprend tout et mieux !’’ Aiguillon
’’D’ici on peut voir les Pyrénées.’’ Aiguillon
’’La butte de la vierge, ça fait un point d’appel, un effet de surprise quand on l’aperçoit depuis la rue sombre’’. Monbahus
’’Ce qui est le plus important c’est le monument de la vierge, si on l’enlève ça change tout. Le repère de Monbahus, c’est la vierge.’’
’’On est sans arrêt à chercher des repères : des villages perchés, des pech, des châteaux d’eau. ’’ Monbahus
’’On peut voir plusieurs villages sur des buttes en même temps depuis une crête, j’aime bien.’’ Monbahus
’’Le plateau St Michel vaut bien le Pech de Berre : la vue porte très loin ici aussi.’’ Penne-d’Agenais
 
La rondeur des collines ’’On a aimé la douceur des combes, les rondeurs du relief. Ici il n’y a presque rien qui cloche.’’ St-Pierre-de-Buzet
’’Ah la douceur des vallons et des mamelons c’est intemporel.’’ St-Pierre-de-Buzet
’’Le plus bel angle de vue c’est le village dans le creux.’’ St-Pierre-de-Buzet
’’Ce qui est fort coté vallée du Lot c’est le contraste entre le fond et les coteaux.’’ Aiguillon
 
Les découvertes successives ’’On passe d’un côté à l’autre de la crête : ça fait deux belles ouvertures sur la plaine à droite, un vers les landes à gauche. On aperçoit le château de Buzet.’’ St-Pierre-de-Buzet
’’Ici on a des flashs successifs. On est dans un paysage de petites cellules.’’ St-Pierre-de-Buzet
’’Dans ce paysage, le jeu des différents plans qui se succèdent c’est comme un rideau de théâtre.’’ St-Pierre-de-Buzet
’’De ce point de vue on a beaucoup de choses différentes à voir.’’ St-Pierre-de-Buzet
’’Quand on change d’endroit, ça varie beaucoup le paysage.’’ Monbahus
JPEG - 19.3 ko

Les points faibles exprimés


La table d’orientation et les repères du paysage
JPEG - 17.7 ko
’’La table d’orientation, elle ne montre pas ce qu’on a sous les yeux. ’’ Aiguillon
’’On n’arrive pas à s’orienter. On a tous cherché à repérer déjà la Garonne, le canal, la vallée de la Baise, mais ce n’est pas indiqué sur la table d’orientation.’’ Aiguillon



Les évolutions relevées

JPEG - 1.8 Mo
Le point de vue se referme
’’La vue s’est refermée, le banc n’a plus d’intérêt. ’’ Penne-d’Agenais
JPEG - 1.2 Mo
Le relief moins lisible
’’Les coteaux se ferment, c’est dommage. L’hiver on voit plus loin, il y a davantage de vue sans les feuilles.’’ Penne-d’Agenais
Le point de vue qui se referme
JPEG - 17.7 ko
’’On arrive à un banc mais c’est un vrai gag : zéro vue. On se retrouve assis le nez sur un buisson d’épine. ’’ Penne-d’Agenais
’’On voit encore assez bien coté Lot mais côté Boudouyssou, on ne voit plus rien. ’’ Penne-d’Agenais
’’Les abords de la basilique sont complètement refermés par les arbres’’ Penne-d’Agenais
 
Le relief moins lisible ’’Avant s’était beaucoup plus ouvert (sur les pentes de Penne). On y mettait des troupeaux de moutons ou de vaches qui nettoyaient la végétation. Aujourd’hui tout est fermé.’’ Penne-d’Agenais
’’Les coteaux se ferment, c’est dommage. L’hiver on voit plus loin, il y a davantage de vue sans les feuilles.’’ Penne-d’Agenais


Les enjeux évoqués

JPEG - 837.9 ko
Mettre en valeur le point de vue
’’Ici ils ont récupéré un pont bascule pour installer la table d’orientation. On gagne 1m de hauteur, c’est sympa.’’ St-Pierre-de-Buzet
Entretenir l’ouverture du point de vue
JPEG - 17.7 ko
’’On devrait remercier les parapentistes d’entretenir leur zone d’envol. Car on dirait bien que c’est eux qui entretiennent l’ouverture de cette grande fenêtre sur la vallée du Lot. ’’ Aiguillon
 
Mettre en valeur le point de vue ’’Ce qu’ils ont fait pour la Vierge sur la butte c’est très bien, juste ce qu’il faut. ’’ Monbahus
’’Le plateau St Michel, c’est un belvédère exceptionnel mais peu connu, ça serait bien de le mettre en valeur.’’ Penne-d’Agenais
’’Ici ils ont récupéré un pont bascule pour installer la table d’orientation. On gagne 1m de hauteur, c’est sympa.’’ St-Pierre-de-Buzet
’’Chaque commune a choisi un point de vue et on a installé un cadre pour le mettre en valeur.’’ St-Pierre-de-Buzet
 
Rouvrir le versant enfriché ’’Sur les versants enfrichés, on pourrait rouvrir les vues en restaurant un parcours pastoral et y accueillir de la transhumance.’’ Penne-d’Agenais
’’Sur les flancs de Penne on a au moins 250 ha d’ancien parcours enfrichés. Comment le rouvrir : Débroussailler puis monter un écopastoralisme ? Élaguer certains bosquets pour qu’on revoie à travers ? Obliger les propriétaires à entretenir ? ’’ Penne-d’Agenais