Contenu

Lieu particulier : Couthures-sur-Garonne, un village ouvert sur la Garonne

JPEG - 1.1 Mo
Le village s’ouvre sur le fleuve. Couthures-sur-Garonne

Un village simple et serein au contact de l’eau

JPEG - 642.8 ko
Couthures, un village posé en bord de Garonne

Depuis le pont sur la RD 3, le village apparaît de loin, groupé au bord de l’eau. Ce type d’implantation, plus courant dans la vallée du Lot, est rare dans la vallée de la Garonne compte tenu de la force des crues. Les digues actuelles, formant des talus le long de la berge jusqu’au village, le rappellent. Cette vue depuis le pont resitue bien l’échelle de la Garonne qui contraste avec l’étendue humble du village, comme si les flots avaient fait une alliance pour le préserver. Il apparaît posé là comme pour parfaire le tableau. L’église en proue sur l’eau constitue l’un des éléments marquants.

Un village ouvert sur le fleuve

JPEG - 1 Mo
La place ombragée s’ouvre sur le spectacle de la Garonne. Couthures-sur-Garonne

Le village s’ouvre sur la Garonne par une place triangulaire, en léger belvédère sur la rivière. Cet espace ombragé forme une esplanade d’où se découvre la Garonne. La cale donne accès à l’eau et aux quelques embarcations nouées aux anneaux. Cet endroit simple mais fort, alternant au fil du temps le calme avec le tumulte de l’eau, offre une certaine sérénité et lien direct avec l’énergie de la rivière que l’on sent toujours palpiter en dessous. Des témoins de crues rappellent sur un mur la force de l’eau. Couthures-sur-Garonne célèbre d’ailleurs son alliance avec le fleuve à travers plusieurs manifestations, films, animations ou expositions.

JPEG - 456 ko

Un village à l’histoire intimement mêlée avec la Garonne

L’origine du nom du village est dérivée du latin, Cultiris, qui signifiait « terres fertiles » en référence aux alluvions de la Garonne déposées par les crues. Au départ les maisons étaient en bois et changeaient de place en fonction des modifications du lit de la Garonne. Le bois flotté, la pêche et les cultures étaient les activités des habitants. Des vestiges d’un château péager sont visibles à l’étiage, les crues l’ayant anéanti au 18 ème siècle. L’église fut détruite deux fois au fil des siècles par l’eau, l’actuelle fut réalisée en 1848 sur des plans corrigés par le célèbre architecte Violet Le Duc. Le quai et la cale ont été réalisés au début du 19 ème siècle sous Napoléon et ont permis au village d’être un lieu important de négoce des denrées locales (poissons, vins…). Un pont à péage entre Saint-Bazeille et Couthures-sur-Garonne fut établi en 1846. Il arrivait juste à côté de l’église. Il fut détruit en 1979 pour l’actuel construit à distance en 1981. Le village fut ainsi isolé des flux de circulations et sa physionomie sur la rivière modifiée.
Source : www.valdegaronne.com/?Couthures-sur-Garonne

JPEG - 1.1 Mo
Couthures-sur-Garonne, un village ouvert sur la Garonne